image
117.2016

"LOIN DES COURS DE THEATRE AMATEURS" Enseignement Catholique Actualités par Mireille BROUSSOUS


DIVERS

Un théâtre dans mon école, (acte I)
L’Ecole d’Art Dramatique Saint Louis Sainte Clotilde
Une école d’art dramatique a vu le jour à l’école parisienne Sainte Clotilde fondée grâce à Emile Azzi et Philippe Michel. Les cours accessibles dès 7 ans sont ouverts à tous. « Avec Emile Azzi, nous n’avons pas voulu créer un simple cours de théâtre mais une véritable école d’art dramatique » indique Philippe Michel, le directeur.

MIREILLE BROUSSOUS
Pas d’estrade ni de gradins, mais un beau mur de pierres éclairé par des projecteurs et quelques chaises. Les rideaux sont tirés, la lumière est tamisée. Pour les enfants de 10 à 14 ans, l’heure est à la concentration. Allongés sur le sol, ils travaillent leur voix et leur respiration, puis enchaînent les exercices visant à développer l’imagination. Ils miment un groupe d’enfants pourchassés par un aigle, se jettent à plat ventre sur le sol lorsque celui-ci fond sur eux et reprennent leur route dès que l’oiseau s’éloigne. Circulant lentement parmi ses camarades étendus par terre, l’un des jeunes raconte une histoire avant de passer le relais à un autre. On est loin des cours de théâtre amateurs ! Mathilde ne s’y est pas trompée. Elève de seconde du lycée Hulst, dans le même arrondissement, elle souhaite intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. « Je vais suivre les cours d’Emile Azzi tout au long de l’année » déclare t’elle après une séance d’essai. L’objectif du comédien est de donner aux élèves des outils qui leur permettront d’être autonomes s’ils souhaitent aller plus loin dans l’apprentissage du théâtre. « Je leur fais travailler le souffle, la voix, la prononciation, l’imaginaire. L’idée est de les amener à faire parler leur corps » explique Emile Azzi qui dépense une énergie étonnante durant les cours avec ses élèves. A l’origine de cette école de théâtre, il y a une rencontre. Celle du comédien Emile Azzi, directeur artistique de l’école dont il assure tous les cours et de Philippe Michel, directeur de l’établissement. « J’ai vu Emile jouer Tête d’or de Paul Claudel dans la crypte de l’église St Sulpice et je l’ai trouvé extraordinaire. L’engagement chrétien du comédien pour qui le théâtre est une culture du partage correspond à mes propres convictions. »
DES COURS POUR PETITS ET GRANDS


N°363 OCTOBRE-NOVEMBRE 2014 Enseignement catholique actualités 29



Vous voulez découvrir tous les cours de théâtre proposées ?